VoyagesPirates
Profile

Le respect de votre vie privée est une priorité

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, servir un contenu personnalisé et analyser notre trafic. En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez cela et consentez à ce que nous partagions ces informations avec des tiers et à ce que vos données soient traitées aux États-Unis. Pour plus d'informations, veuillez lire notre .

Vous pouvez ajuster vos préférences à tout moment. Si vous refusez, nous n'utiliserons que les cookies essentiels et, malheureusement, vous ne recevrez pas de contenu personnalisé. Pour refuser, .

Boom Overture, Boom Supersonic

Voler de Londres à New York en 3,5 heures ? Un nouveau jet supersonique en 2029 !

Les vols supersoniques commerciaux pourraient reprendre dès 2029, après l'arrêt du Concorde en 2003 !

Publié par
Julian·17/06/2024
Partager

Vous êtes triste de n'avoir jamais pu voler sur le Concorde ? Ne craignez rien, car un nouvel avion supersonique commercial est en route grâce à la société Boom.

De grandes compagnies aériennes soutiennent l'entreprise : American Airlines vient de passer commande de 20 Boom Overtures, ce qui portera le nombre de commandes à environ 120 lorsque l'avion sera mis en service dans le courant de la décennie.

L'Overture peut voler jusqu'à Mach 1,7 au-dessus de l'eau, soit environ 2092kmh, ce qui représente le double de la vitesse d'un avion commercial ordinaire. À cette vitesse, il sera possible de se rendre de Londres à New York en 3,5 heures environ et à Miami en 5 heures. Les prix devraient être similaires à ceux d'un billet équivalent en classe affaires.

Quid de l'écologie ?

À une époque marquée par le réchauffement climatique, où l'accent devrait être mis sur le voyage lent plutôt que sur la course à l'instantanéité, de telles machines ultrarapides semblent déplacées. Boom Supersonic affirme pourtant que les moteurs de son avion seront alimentés à 100% par du carburant d'aviation durable, produit à partir de biomasse, d'huiles usagées et potentiellement de dioxyde de carbone capturé et d'hydrogène vert issu d'énergie renouvelable.

Cela pourrait réduire jusqu'à 80% les émissions de CO2 par rapport au kérosène, selon le fabricant. Cependant, il reste à évaluer le bilan carbone exact d'un tel appareil, qui probablement consommera beaucoup plus de carburant en raison de ses vitesses bien plus élevées.

Seriez-vous prêt à voyager à bord de l'un de ces appareils ?

Images reproduites avec l'aimable autorisation de Boom Supersonic.

Signaler un problème juridique