VoyagesPirates
Profile

Le respect de votre vie privée est une priorité

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, servir un contenu personnalisé et analyser notre trafic. En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez cela et consentez à ce que nous partagions ces informations avec des tiers et à ce que vos données soient traitées aux États-Unis. Pour plus d'informations, veuillez lire notre .

Vous pouvez ajuster vos préférences à tout moment. Si vous refusez, nous n'utiliserons que les cookies essentiels et, malheureusement, vous ne recevrez pas de contenu personnalisé. Pour refuser, .

Cairo, Egypt, shutterstock

Situation au Moyen-Orient : ce que les voyageurs vers l'Égypte doivent savoir

Si vous prévoyez de vous rendre prochainement en Égypte, vous vous demandez probablement quelle est la situation actuelle. Voici donc un résumé basé sur les avis du ministère des Affaires étrangères et les rapports de collègues sur le terrain.

Publié par
Caroline·24/01/2024
Partager

La situation générale en matière de sécurité dans les zones touristiques égyptiennes est actuellement stable. Si vous passez vos vacances dans un hôtel de la mer Rouge, vous ne remarquerez aucune différence par rapport aux voyages précédents. Selon le ministère des affaires étrangères, il est seulement recommandé d'éviter les manifestations et les grandes foules, une recommandation qui existe depuis plusieurs années. En outre, comme dans de nombreux pays, les attaques terroristes ne sont pas à exclure.

Dans quelles régions puis-je me rendre ?

🟡 Côte continentale de la mer Rouge (par exemple Hurghada, El Gouna, El-Quseir, Marsa-Alam) : il n'y a ni avertissement ni restriction.

🟡 Le Caire / Alexandrie : soyez vigilance sur les sites très fréquentés et évitez les éventuels rassemblements.

🟡 Sud de la péninsule du Sinaï : privilégier les hébergements dans des hôtels sécurisés et éviter les trajets de nuits.

🟡 Fayoum : il est possible de visiter la vallée des baleines, mais déconseillé de se rendre plus en avant dans le désert et de sortir du site touristique.

🟠 Les zones bordant la bande désertique, le sud et l’ouest de la ville de Marsa Matroûh ainsi que la bande entre le nord de la péninsule du Sinaï et les villes de Suez et Taba

🔴 Nord de la péninsule du Sinaï / frontière israélo-égyptienne, déplagements vers et dans Gaza : tous sont fortement déconseillés.

🔴 Le désert occidental : les zones allant de la frontière libyenne à l’ouest jusqu’à la frontière soudanaise au sud sont formellement déconseillées.

Que signifient ces avertissements ?

Ces conseils sont classés en quatre catégories :

  • Vert : une vigilance normale doit être observée dans la zone. Il doit cependant être tenu compte des conseils précisés dans les onglets Sécurité et Dernière minute de la fiche du pays.

  • Jaune : une vigilance renforcée doit être observée dans la zone. Le « zonage jaune » correspond à une série de risques limités, à savoir les risques naturels dont la probabilité d’occurrence est en général très aléatoire, les risques humains de basse intensité telle la petite délinquance, certains risques sanitaires susceptibles d’être prévenus par vaccination ou traitement prophylactique ou correctement soignés. Ces risques sont jugés, par nature, compatibles avec le tourisme.

  • Orange : en raison d’une situation sécuritaire dégradée incompatible avec le tourisme, les déplacements dans la zone sont déconseillés sauf pour des raisons impératives d’ordre professionnel ou familial, qu’il revient au voyageur concerné de soigneusement évaluer au regard des risques encourus. En cas de maintien d’un déplacement pour motif impératif, il convient de faire preuve d’une vigilance particulière, de prendre des mesures de sécurité renforcées et adaptées au contexte et de se faire connaître de l’ambassade ou du consulat de France.

  • Rouge : la zone est formellement déconseillée. Les voyages sont proscrits.

Pour l'Égypte, les avertissements (en rouge ci-dessus) sont actuellement limités à deux régions, où la majorité des touristes ne se rendraient de toute façon pas.

Même si le tourisme n'est pas proscrits dans les zones de tourisme, si vous ne souhaitez plus vous rendre en Égypte, deux options s'offrent à vous :

  • Annuler moyennant des frais

  • Demander une certaine flexibilité à l'organisateur du voyage : il est possible que l'organisateur accepte de modifier la réservation, en la reportant à une date ultérieure ou en changeant la destination du voyage.

Et qu'en est-il des croisières ?

MSC Croisières a annulé le programme d'hiver du navire "Orchestra" en mer Rouge, ainsi que celui du "Sinfonia", qui prévoyait une escale dans le port israélien de Haïfa. Pour les autres navires de MSC, seuls des changements mineurs ont été apportés aux itinéraires.

AIDA Cruises, en revanche, ne visitera plus de ports en Israël cette année. En guise d'alternative, le programme inclura des destinations telles que Chypre.

💛 Il est toujours conseillé de s'informer sur les destinations de voyage et de veiller à sa propre sécurité.