VoyagesPirates
Profile

Le respect de votre vie privée est une priorité

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation, servir un contenu personnalisé et analyser notre trafic. En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez cela et consentez à ce que nous partagions ces informations avec des tiers et à ce que vos données soient traitées aux États-Unis. Pour plus d'informations, veuillez lire notre .

Vous pouvez ajuster vos préférences à tout moment. Si vous refusez, nous n'utiliserons que les cookies essentiels et, malheureusement, vous ne recevrez pas de contenu personnalisé. Pour refuser, .

Islands, Maldives

Les Maldives sans se ruiner : tous nos conseils !

Les Maldives à petit prix : nous venons de rentrer, voici comment ça s'est passé 😎

Chers amoureux de la mer, je suis le Pirate globe-trotter Hook, et aujourd'hui je voudrais vous emmener avec moi découvrir mon tout récent voyage aux Maldives, soit le paradis sur terre !

Découvrez les vols et les escales (qui m'ont également permis de visiter Dubaï) que j'ai pris, les îles que j'ai visitées, où j'ai dormi, que compter pour la nourriture, et surtout ce que j'ai payé pour ce voyage de rêve !

Publié par
Hook·06/02/2024
Partager

LES VOLS

J'ai réservé le trajet Rome - Abu Dhabi avec Etihad (du 7 au 26 décembre), arrivant à Abu Dhabi le 8 décembre à 6 heures du matin, à temps pour attraper le vol Wizz Air Abu Dhabi - Malé, Maldives (du 8 au 23 décembre) à 11h40. Ces 5 heures d'écart entre les 2 vols étaient largement suffisantes, étant donné qu'il s'agissait de 2 réservations distinctes. Pour les deux vols, je me suis enregistré en ligne sur leurs applications. Pour Wizz Air, il fallait aussi imprimer les cartes d'embarquement, je l'ai fait mais une fois arrivé à Abu Dhabi j'ai réalisé que ce n'était peut-être même pas nécessaire....

💸 Coûts des vol :

  • Rome - Abu Dhabi aller-retour avec Etihad : 151€ par personne

  • Abu Dhabi - Malé aller-retour avec Wizz Air : 160€ par personne

Ma femme et moi sommes partis pour des vacances de 15 nuits aux Maldives, avec seulement le sac à dos classique autorisé par les compagnies aériennes low-cost et cela nous a suffi. Avec Etihad, on peut aussi emporter un bagage cabine, mais ce n'est pas le cas avec WizzAir : nous nous en sommes donc contentés, comme la destination ne nécessite pas de vêtements chauds. Une fois arrivés à Malé, nous avons acheté quelques produits d'hygiène, à des prix similaires aux européens.

🎒 NB : à Abu Dhabi comme à Malé, à la porte d'embarquement, il n'y a pas l'appareil de mesure de la taille des bagages tant redouté par tous 😅 et le personnel est beaucoup plus permissif par rapport aux standards européens. Disons donc que même un beau sac à dos "gonflé" (comme le mien) passe sans problème 😁

🏝️ LES ILES

Nous avons atterri à Malé vers 18h30, au coucher du soleil, juste à temps pour voir les îles d'en haut mais déjà trop tard pour les speedboats et les ferries. Nous avons donc passé la première nuit à Malé, au Nap Corner pour être précis. Je vous conseille cependant fortement de chercher quelque chose à Hulhumale, de l'autre côté de l'aéroport, qui est moins encombré que la ville de Malé, bondée de monde (et de scooters), où même marcher n'est pas facile ou agréable.

🥥 UKULHAS

Le matin du 9 décembre, nous avons quitté le quai numéro 1 de Malè City à 10h30 pour Ukulhas, la première des 3 îles que nous avons visitées. Le transfert aller en bateau rapide a été réservé pour nous par l'hôtel (voici le WhatsApp de la compagnie, si vous voulez le faire vous-même +9607783518) avec Coral Transfer, au prix de 50$ (ou €) par personne avec une durée d'environ 70 minutes. Je recommande des pilules anti-nausée et/ou des bracelets pour les " estomacs fragiles " (comme moi😅) et tout ira bien ! 💪.

A peine arrivés à Ukulhas, le gérant de notre maison d'hôtes nous a conduits à l'établissement, la Sea View Villa Ukulhas. Nous y avons séjourné pendant 4 nuits avec petit-déjeuner inclus pour moins de 70€ par chambre double et par nuit.

Sur ce qu'ils appellent les Local Islands, donc différentes des Resort Islands (vous trouverez à la fin de ce post un lien vers une vidéo qui explique très bien les différences), il y a plusieurs petits restaurants, presque toujours tenus par des locaux. Vous pourrez y dîner de 2 ou 3 bons plats à partager, souvent du riz, des nouilles et du poisson (excellent), 2 boissons non alcoolisées et une eau de 1,5L pour environ 20€ et 30€ au total.

On ne nous a jamais servi de déjeuner, car le petit-déjeuner est très copieux et similaire partout, avec des œufs, du pain, des protéines ou des haricots comme ceux du English Breakfast, du jus de fruit, du café et des fruits. Nous achetions ensuite dans l'un des mini-marchés de l'île un bon jus de fruit, des fruits frais, des biscuits ou de la glace à manger en début d'après-midi et nous pouvions facilement nous arrêter dans la soirée pour le dîner, qui est de toute façon pris assez tôt.

Ukulhas est stupéfiante, avec une superbe plage au sable fabuleux et de très belles couleurs de mer et un choix varié de restaurants pour dîner. Les cartes de crédit sont acceptée dans beaucoup d'endroits, et les locaux sont très cordiaux et hospitaliers.

Le fait que ce soit peut-être l'île des 3 que nous avons le moins aimée (seulement pour la mer, un peu moins belle que les 2 autres), ne la déprécie pas du tout, c'est un endroit vraiment merveilleux !

💙 MATHIVERI

Après quatre nuits à Ukulhas, nous nous sommes rendus à Mathiveri (10 $ par personne pour un trajet de 20 minutes en bateau rapide) par Coral Transfer.

Dès notre arrivée à Mathiveri, ne serait-ce que près de la marina, nous avons immédiatement remarqué la différence de couleurs par rapport à Ukulhas et sommes tombés follement amoureux ! Ici, nous pouvions voir les couleurs de la mer dignes d'une carte postale dont nous avions toujours rêvé !

Nous avons séjourné au Royal Reef Stay, avec petit-déjeuner inclus pour environ 65€ par chambre et par nuit. Le soir, nous avons dîné dans l'excellent restaurant de l'île "Second Home", avec des prix raisonnables, un personnel sympathique et efficace et une cuisine maldivienne excellente et variée. Ici, on ne paie qu'en liquide et un plat coûte entre 3 et 9 euros.

Des trois îles où nous sommes allés, c'est peut-être celle où la population locale est un peu plus "fermée", mais attention, cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas hospitalière !

En face de Bikini Beach, nous avons admiré une langue de sable que les locaux appellent Pic-Nic Island (Finolhu sur la carte ci-dessous), qui peut être facilement atteinte en quelques dizaines de mètres, ce que tout nageur décent peut faire ! Vérifiez peut-être d'abord les conditions de courant et de vagues et voyez si d'autres nageurs ont déjà réussi à atteindre l'îlot avant vous.

🐠 Je vous recommande vivement d'emporter votre masque et votre tube et d'acheter, si vous n'avez pas d'appareil photo sous-marin, un étui transparent pour smartphone qui ne coûtent que quelques euros, pour prendre des photos et des vidéos sous l'eau ! Les nombreux poissons tropicaux que l'on peut voir dès que l'on plonge depuis la côte valent absolument la peine d'être capturés en faisant du snorkeling !

Ici aussi, on trouve une supérette bien achalandée et, comme à Ukulhas, une boutique de souvenirs et un distributeur automatique de billets.

🐠 FERIDHOO

Après cinq jours à Mathiveri, nous nous sommes rendus à Feridhoo. Nous y sommes arrivés par un ferry public (Public Ferry). Il y en a 2, un à l'aube et un à 12h30, nous avons pris le second et après exactement une heure de traversée lente mais agréable, nous sommes arrivés à Feridhoo. La traversée ne coûte que 1,30€ par personne et il n'y a pas besoin de réserver, il suffit de se présenter quelques minutes avant à la marina.

Nous avons séjourné au Feridhoo Inn. Là aussi, on est venu nous chercher à la marina et on nous a emmenés à l'hôtel, où l'on nous a immédiatement offert un jus de fruit et une petite serviette rafraîchissante. C'est le meilleur des 3 hôtels où nous avons séjourné, surtout pour l'attention et la gentillesse qu'ils accordent à leurs clients ! Les dépenses ? Toujours la même chose, environ 70€ par chambre et par nuit, avec le petit déjeuner.

Feridhoo n'a pas de distributeurs automatiques de billets, il vaut donc mieux retirer de l'argent local avant d'arriver. L'argent local est accepté partout donc, à moins qu'un de vos hébergements ne veuille être payé expressément en dollars (ça nous est arrivé), je vous recommande de retirer suffisamment de devises pour vos besoins dès votre atterrissage.

La mer et la plage étaient absolument magnifiques ! A noter qu'ici, comme sur les deux autres îles, il y a des parasols et des chaises longues sur la plage de Bikini Beach que l'on peut utiliser gratuitement !

Ce qui rend cette île spéciale, outre l'extrême gentillesse, l'amabilité et la gentillesse de tous les ses habitants, c'est la température de l'eau de mer, certainement la plus chaude des 3. Et surtout, le fait que le snorkelling y est le plus agréable : il y a autour du rivage de grands récifs pleins de coraux, qui attirent une myriade de petits poissons que l'on ne voit pas là où il n'y a qu'un fond sablonneux.

Nous avons dîné dans deux restaurants, mais l'AMBAA Café & Bistro était certainement le meilleur, avec une terrasse donnant sur la mer et l'île et d'excellents plats de riz, de nouilles et de poisson. On dépense toujours entre 20 et 30 dollars pour un dîner pour deux personnes.

Feridhoo est aussi le seul des 3 îlots (on parle d'îles de 300 mètres sur 500 mètres maximum et avec moins de 500 habitants, c'est très petit !) qui conserve encore des parties entièrement recouvertes d'une forêt dense de mangroves et de cocotiers, essentielle surtout pour la faune et la flore qui y vivent et qui disparaît peu à peu au fur et à mesure que l'homme la sacrifie pour faire place à des constructions en ciment et en briques.

On y trouve également une supérette bien achalandée, mais contrairement à Ukulhas et Mathiveri, il n'y a pas de boutique de souvenirs ni de distributeur automatique de billets à Feridhoo.

☀️ATTENTION🔥

J'aurais peut-être dû le dire au début car cela s'applique dès le départ, mais suivez néanmoins ce conseil avec attention : ne sous-estimez absolument pas la force du soleil ! Aux Maldives, la température maximale tout au long de l'année est d'environ 30/32 degrés. Peut-être faites-vous l'erreur de comparer ces conditions à nos 38/40 degrés que nous atteignons facilement en été....

Ce n'est absolument pas la même chose ! Certes, il fait moins chaud, mais cela n'a rien à voir avec la force des rayons du soleil. On bronze et beaucoup, même quand le ciel est complètement couvert. Les premiers jours donc, utilisez beaucoup de crème solaire, sur toutes les parties de votre corps qui seront exposées au soleil et ne croyez jamais que vous avez passé l'étape la plus critique des premiers jours, je me suis littéralement brûlé le septième jour !

💡 DERNIERS CONSEILS

🛂 FORMALITÉ

Au moins 96 heures avant et non après l'arrivée dans le pays, tous les voyageurs doivent remplir facilement ce formulaire en ligne.

💰 En arrivant à Malé et sur des îles comme Ukulhas et Mathiveri, vous pouvez retirer de la monnaie locale, ce qui est très bien pour toutes les dépenses auxquelles vous devrez faire face en espèces. Sur Feridhoo (ou si vous décidez de visiter d'autres îles, vérifiez d'abord sur Google), il n'y a pas de distributeur automatique de billets, donc prévoyez suffisamment d'argent liquide.

🚤 Les ferries publics locaux sont parfaits pour les trajets courts, comme de Mathiveri à Ukulhas ou Feridhoo. Les trajets de 20 minutes en hors-bord (10 $) équivalent à une heure ou plus en ferry, ce dernier coûtant beaucoup moins cher : 1,2 à 3 $ au maximum. Il en va différemment pour le premier transfert, celui de Malé, qui est plus long. De 70 minutes en hors-bord, on passe à environ 4 heures en ferry public pour atteindre Mathiveri depuis Malé City ou l'aéroport, ce qui est encore faisable mais certainement beaucoup plus long et fatigant, surtout si la mer n'est pas très calme ce jour-là.

Les vedettes rapides et les ferries publics locaux font généralement une double escale à Malé, soit à l'aéroport, soit au port de la ville, de sorte que vous pouvez les prendre à l'endroit qui vous convient le mieux.

🤢 Si vous avez tendance à avoir le mal de mer, préparez les contre-mesures adéquates telles que les pilules.

☀️Comme on l'a dit, attention au soleil, surtout les premiers jours mais pas seulement, je ne me lasserai jamais de vous le dire ! 😅

🏩 Trouver une excellente maison d'hôtes sur ces îles sera facile car la qualité, les services, les prix et la proximité de la plage sont souvent équivalents. Beaucoup proposent la demi-pension ou d'autres traitements en plus du petit-déjeuner, et les chambres sont équipées de la climatisation moderne, d'un excellent WI-Fi, de lits confortables, de salles de bains privées avec douches chaudes et souvent d'un mini-réfrigérateur, utile pour stocker de l'eau et d'autres aliments que vous pouvez acheter sur place.

🦟 Si je devais vraiment trouver quelque chose de négatif, c'est le nombre élevé de moustiques présents, sur les 3 îles en nombre égal (et agressivité😅) présents toute la journée, pas seulement la nuit ou au crépuscule mais à l'extérieur, presque jamais dans la chambre heureusement.

En interrogeant les locaux, ils m'ont dit que peut-être en janvier/février il y en a un peu moins car il pleut moins, mais ils ne m'ont certainement pas dit qu'ils disparaissent complètement😅. Armez-vous donc de spray répulsif (que l'on trouve aussi facilement sur place) et de quelques vêtements à manches longues pour la soirée si vous ne voulez pas être littéralement "dévorés" comme nous l'avons été !

🔌 Les prises de courant sont les mêmes qu'au Royaume-Uni, mais souvent, dans les maisons d'hôtes, elles sont réglées pour plusieurs prises à la fois, y compris les nôtres et les américaines. On peut trouver un adaptateur pour 2€ même dans les petites boutiques de chacune des îles ou souvent les guesthouses elles-mêmes en sont pourvues, il suffit de demander si vous voyez que dans votre chambre la prise n'est pas compatible avec vos fiches.

🤿 N'oubliez pas votre masque et votre tube : vous passeriez à côté du merveilleux monde marin, composé d'innombrables créatures aussi extraordinaires que fragiles. Agissez avec le plus grand soin pour vous-même et pour l'environnement marin. Comme indiqué, prévoyez également un appareil photo pouvant être immergé ou un étui transparent hermétique pour smartphone, ils vous seront très utiles pour immortaliser ce spectacle !

🔎 Enfin, je recommande vivement de regarder cette vidéo (en anglais) créée par un sympathique Youtuber car elle explique très bien les différences (et les similitudes) d'une expérience aux Maldives réalisée sur une île locale ou sur une île Resort.

😁 Si vous avez des questions spécifiques sur les Maldives, n'hésitez pas à m'en faire part et je me ferai un plaisir d'y répondre et de vous guider plus en détail sur un point qui vous intéresse !

🚌 D'ABU DHABI À DUBAI ? GRATUIT ! 😎

Avec Etihad, tous les voyageurs qui ont un billet pour Abu Dhabi peuvent accéder à leur réservation sur le site web de la compagnie aérienne ou via l'App. Il est ensuite possible de réserver le bus (aller-retour compris) que la compagnie aérienne offre gratuitement pour se rendre au centre-ville de Dubaï directement depuis l'aéroport d'Abu Dhabi en 90 minutes environ. Alternativement, si vous arrivez avec Wizz Air, il y a aussi un bus payant avec une autre compagnie, qui ne coûte qu'environ €8.50 aller simple (AED 35). Il y a des trajets 24h/24, même au milieu de la nuit, et le billet est facilement acheté à un comptoir dans le Terminal A, le terminal d'Etihad, tout près de l'arrêt de bus.

À Dubaï, nous sommes restés deux nuits (assez pour nous, mais quelques nuits de plus pourraient convenir) et nous avons séjourné à l'excellent hôtel 4 étoiles Atana (vraiment recommandé) avec un super petit-déjeuner buffet inclus, une piscine, un sauna et un hammam, à moins de 10 minutes à pied de la station de métro "Dubai Internet City", et de là, il n'y a qu'environ 15 minutes de Dubai Marina et environ 20 minutes du Dubai Mall et de Burj Khalifa par le métro surélevé, donc avec des vues sur la ville.

Vous souhaitez en savoir plus sur le déroulement de votre séjour à Dubaï ? Laissez-nous vos commentaires et je vous donnerai également de nombreux conseils sur la meilleure façon de visiter la capitale du luxe !