Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans !

Auteur du deal , 18. déc. 2018 10.33

En cette fin d'année, on peut déjà commencer à penser à ses prochaines résolutions. Pour nous et j'espère pour vous, ce sera de voyager encore plus !


Si l'argent est souvent un facteur déterminant dans les décisions de voyages (y compris chez nous à la rédaction), ce n'est pas toujours le seul obstacle à nos envies d'ailleurs. Au-delà de l'aspect financier, on remet souvent à plus tard nos envies de voyage. C'est pour cela que j'ai voulu vous partager le témoignage de Morgan, un utilisateur régulier de VoyagesPirates et ce, depuis nos débuts.

Ce journaliste pour une célèbre association de défense des consommateurs a attrapé le virus du voyage il y a 10 ans. Comme il l'explique sur son blog, alors qu'il était encore étudiant fauché en 2008, il a fait la rencontre d'un ami qui lui a fait part de son objectif : visiter 100 pays avant de mourir.

Inspiré par ce projet et bien qu'il ait dû partir avec du retard, il s'est alors donné l'objectif de visiter 50 pays avant ses 50 ans. Un rêve qu'il a réalisé en 2017 en atterrissant en Bulgarie.

Sachant qu'il avait réservé de nombreux voyages par notre intermédiaire, nous l'avons sollicité pour qu'il réponde à nos questions sur ses aventures et son expérience utilisateur avec notre site.

En espérant qu'à travers son histoire vous pourrez vous inspirer la vôtre.


Combien de voyages as-tu réservé avec l'aide de VoyagesPirates ?

Beaucoup ! Je vais essayer de tous m’en rappeler…

- Seoul, juin 2015 (194€)

Le premier est un vol aller-retour réservé pour Séoul le 28 février 2015, pour un voyage en juin. J’ai vu passer le lien sur Facebook de la part d’un ami, et ai décidé de réserver. J’étais au bureau, je suis donc allé voir ma rédactrice en chef pour savoir si je pouvais poser des congés en juin. Elle m’a répondu : « Mais non, tu sais bien que juin est toujours hyper chargé ». J’ai dit : « je sais, mais je suis sur une page avec l’aller-retour à 194 euros… » Elle : « 194 ?! Mais bien sûr, réserve avant que ça augmente ! »

Je ne connaissais pas VoyagesPirates, mais l’ami qui avait partagé le bon plan est un voyageur aguerri, donc je me suis dit que c’était sérieux. Et de toute façon, VoyagesPirates ne faisait que renvoyer vers Expedia, que je connaissais bien.

Pour l’anecdote, l’aller s’est passé normalement ; mais en arrivant à l’aéroport de Séoul à la fin de mon voyage pour le retour, j’ai remarqué que l’horaire indiqué n’était pas le même que celui sur ma confirmation. Et, à l’enregistrement, l’hôtesse m’a expliqué que je n’étais pas sur la liste des passagers. « Ah, c’est pour ça que vous ne m’avez pas prévenu que le vol avait changé d’horaire », ai-je dit, ce à quoi elle a répondu qu’il n’avait pas changé d’horaire. J’ai montré ma réservation, et elle m’a dit que c’était impossible que j’aie réservé en février, car les réservations ont ouvert en mars... Evidemment, je n’ai pas dit le prix que j’avais payé ! Finalement, ils ont retrouvé ma réservation (le retour avait été annulé, pas l’aller !) et, ne comprenant rien à ce qui s’était passé, m’ont fait embarquer comme si de rien n’était !

- Bahreïn, septembre 2015

Le 9 mars 2015, quelques jours après ma réservation pour Séoul (qui m’avait convaincu de regarder le site quotidiennement !) j’ai réservé un vol pour Bahreïn, pour 182€, sur BudgetAir. Pour être honnête, je n’avais aucunement l’intention d’aller à Bahreïn, dont je ne connaissais rien, mais je me suis dit que pour le prix, ça me permettrait de découvrir un nouveau pays méconnu. J’ai ensuite découvert que ce n’était pas particulièrement malin de réserver un billet d’avion sans me renseigner avant, car les hôtels là-bas sont très chers, mais au moins j’ai pu découvrir un pays où je ne serais certainement jamais allé !

- Kenya et Seychelles, décembre 2015

Le 27 mars 2015, quelques jours après ma réservation pour Bahreïn (c’est là que je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de regarder le site trop souvent, sinon j’aurais calé toutes mes vacances jusqu’en 2021), j’ai réservé un vol combiné Kenya-Seychelles pour 552€. C’est allé vite : j’ai appelé un ami et lui ait dit : « Kenya et Seychelles pour 500 balles, t’es partant ? » Il m’a dit : « évidemment ! ».

Le safari au Kenya a été l’un de mes plus beaux voyages (si ce n’est le plus beau) : c’est une expérience que je recommande à tout le monde. S’enfoncer dans les parcs nationaux, où il n’y a pas trace humaine à des kilomètres à la ronde, donne l’impression unique de revenir plusieurs millénaires en arrière.

Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans ! - 12

Les Seychelles, c’était très chouette aussi, mais c’est une destination que je recommanderais plus en lune de miel qu’en voyage avec un pote : c’était parfois compliqué d’avoir des lits jumeaux séparés plutôt qu’un lit king size !

Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans ! - 10

- 2016

J’avais des voyages « classiques » programmés (Russie, Venezuela, Cuba), je n’ai donc pas trop utilisé VoyagesPirates, à part pour un long weekend à Munich : l’occasion de voir le splendide château de Neuschwanstein !

- Tokyo, août 2017

En 2017, j’ai profité de bons plans pour faire des « petits » voyages à Vilnius et à Malte en avril-mai, puis un aller-retour pour Tokyo en août à 291€ (réservé en novembre 2016). Les dates proposées tombaient la semaine de mon anniversaire, ce qui était un beau cadeau que je me suis offert ! Une semaine au Japon, c’est court, mais j’y étais déjà allé deux fois auparavant pour des voyages classiques, du coup j’ai profité de cette semaine pour rester tranquillement à Tokyo, profiter de la ville. C’est aussi l’avantage de VoyagesPirates : en permettant de partir dans des lieux ou avec des durées différentes de nos habitudes, on peut voyager différemment.

Malgré ce tarif assez bas, j’ai été surclassé à l’aller. Ça fait toujours plaisir.

Le vol était un Paris-Tokyo-Londres, du coup à mon retour j’ai décidé d’y rester 3 jours et j’ai (re)découvert cette ville (où j’étais allé seulement en voyage scolaire en 1999), que j’ai adorée ! Un vrai coup de foudre. D’ailleurs, j’y suis retourné deux mois plus tard et j’ai déjà mes billets pour y retourner en avril prochain, pour Pâques : rien de tel que de réserver en avance (surtout sur les longs weekends) pour avoir des tarifs abordables.

Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans ! - 8

- Nicaragua, novembre 2017

Un autre pays qui n’était pas du tout dans mes priorités. A 152€ l’aller-retour depuis Amsterdam (avec 60€ de Thalys en plus depuis Paris, ça reste rentable), je n'allais pas passer à côté ! Ça a été le voyage le moins cher de ma vie : non seulement j’ai payé seulement 152€ le billet, mais en plus j’ai été victime de surbooking à Mexico. Au lieu d’avoir deux heures d’escale, j’en ai eu sept (suffisamment pour sortir de l’aéroport et me faire une visite guidée de Mexico city !) : grâce à la législation européenne, j’ai récupéré 600€ d’indemnisation. Solde net : 450€, qui m’ont payé tout le reste de ma semaine au Nicaragua !

J’en profite pour rappeler aux lecteurs de vérifier leurs droits en cas de retard, d’annulation ou de surbooking : trop peu de gens savent qu’ils peuvent toucher une somme forfaitaire 250 à 600€ en cas de problème, peu importe le prix de leur billet. Les passagers ont 5 ans pour agir, il ne faut donc pas hésiter si cela vous est arrivé récemment (j’ai récupéré comme ça 250€ pour un Porto-Paris décalé d’une journée, 250€ pour un Castres-Paris retardé de 6 heures, et 600€ pour ce vol Amsterdam-Managua).

Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans ! - 6

- New York, avril 2018

« Erreur de prix : 233€ l’aller-retour pour New-York, ça vous dit ? » C’est le SMS que j’ai envoyé un midi à deux amis. Ils étaient bien évidemment partant ! Là aussi, c’était une ville que je connaissais déjà, mais ça a été l’occasion de voir autre chose (notamment d’aller jusqu’à Long Island). C’est clairement le genre de ville où l’on peut retourner régulièrement : une vie ne suffirait pas à en faire le tour !

Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans ! - 4

- Montréal, septembre 2018

J’avais des vacances organisées à Hong-Kong en août, mais je suis tombé sur le bon plan concernant Montréal, le jour où la compagnie Level a annoncé sa création (dès le matin même, VoyagesPirates avait découvert son site dont les prix n’étaient manifestement pas encore à jour). 180€ l’aller-retour en septembre. Je me suis donc fait un Hong-Kong-Paris – Paris-Montreal en deux jours : c’était assez dur niveau jetlag, mais ça en valait franchement la peine ! Première fois au Canada : j’ai été conquis !

Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans ! - 2

Depuis, j’ai tenté de profiter de l’erreur de prix de Corsair avec Montréal pour 104€, mais ils l’ont annulée… On ne peut pas gagner à tous les coups. J’ai vu des gens s’insurger et monter des stratagèmes sur Facebook pour pouvoir profiter des billets : c’est un peu ridicule. Il faut accepter que sur des erreurs de prix, parfois on est chanceux, et parfois on ne l’est pas.


Aurais-tu réservé ces mêmes voyages sans l'aide de VoyagesPirates ?

Non. Enfin, ça dépend de ce que signifie la question. C’est certain qu’aucun des voyages réservés sur VoyagesPirates ne l’a été de façon planifiée (j’ai quelques alertes mises en place, mais pour l’instant je n’ai jamais eu de bon plan sur une destination précise à une date que je recherchais). Après, pour certaines destinations, j’ai profité d’un bon plan, mais j’y serais allé également sans bon plan, à un autre moment : il était certain que je retournerais à Tokyo ou New-York, et Montréal était une ville que je voulais visiter depuis des années. Je serais aussi certainement allé au Kenya ou à Séoul, même si ce n’était pas dans mes priorités. Par contre, il y a clairement des pays que je n’aurais peut-être pas découvert sans VoyagesPirates, comme Bahreïn et le Nicaragua.


Quels sont tes plus beaux souvenirs de voyage ?

Ils sont nombreux, forcément ! Celui qui est à jamais gravé dans ma mémoire est certainement mon safari au Kenya (https://lesvoyagesdemorgan.fr/kenya/ ) : la majesté des paysages, la grâce des animaux, la gentillesse des habitants…Voir pour la première fois un troupeau de girafes gambader dans la nature est un moment inoubliable !

Côté paysage, il y a aussi ma visite des chutes du Niagara : n’écoutez pas tous les gens qui disent qu’elles sont décevantes, car trop touristiques. C’est faux ! Oui, la ville de Niagara est un vrai parc d’attraction et un piège à touristes. Mais les chutes en elles-mêmes sont sacrément belles et impressionnantes, lorsqu’on fait abstraction du reste.

Portrait d'utilisateur : (Captain) Morgan, 50 pays visités avant ses 50 ans !

Au Nicaragua, j’ai des souvenirs assez incroyables aussi, notamment une descente en luge sur les cendres d’un volcan actif de 600 mètres d’altitude, ou ma rencontre avec un ancien fugitif américain, membre du cartel de Medellin, qui a passé 14 ans en cavale avant d’être enlevé par des paramilitaires américains (il a depuis purgé une longue peine de prison et voyage désormais non-stop pour « rattraper le temps perdu »).

Niveau rencontres – les plus beaux souvenirs de voyage sont souvent les rencontres – je citerai aussi le couple âgé qui m’a hébergé à Séoul : ils ne parlaient pas anglais, ni moi coréen, mais on a quand même passé de très belles soirées ensemble.

Plus classique, mon anniversaire à Tokyo, pour lequel, avec une fille rencontrée dans mon auberge, nous sommes d’abord allés nous goinfrer dans un sushi bar, avant de prendre un gâteau dans un maid café (où toutes les serveuses m’ont chanté Joyeux anniversaire), d’aller nous baigner dans des sources chaudes, avant un peu de shopping et un bar lounge tranquille. Que demander de plus ?


Quelles destinations souhaiterais-tu découvrir maintenant ?

Depuis tout petit, mon rêve était de voir le Japon, les Etats-Unis, la Russie, le Pérou et l’Antarctique. Il ne reste plus que le Pérou et l’Antarctique ! Pour le Pérou, j’attends juste un moment propice – il y a pas mal d’offres intéressantes, donc ça ne devrait pas être compliqué. Pour l’Antarctique, j’attends de gagner au loto, ce qui risque d’être plus difficile…

J’ai aussi follement envie de découvrir la Réunion, car j’adore la nature et la randonnée, ainsi que la Géorgie, qui a l’air d’une beauté dingue et dont l’alphabet est superbe (c’est mon côté geek).

Côté « expériences », j’ai hâte de prendre un jour le transsibérien : j’aime la Russie et les voyages en train, c’est donc une de mes priorités (pour l’instant, mon voyage en train le plus long fut de Lhassa à Pyongyang, en 72 heures). Et j’espère un jour voir une aurore boréale : après un voyage en Laponie et quatre en Islande, je n’ai toujours pas eu l’occasion d’en voir ! D’un côté, ça m’énerve un peu, de l’autre ça me donne une bonne excuse pour retourner dans le grand nord. Après tout, je n’ai que 32 ans : si j’avais déjà tout vu, ça serait un peu triste.

Enfin, pour mes 50 ans, j’espère avoir l’occasion d’aller dans l’espace : Elon, je compte sur toi pour baisser les coûts !


Quels conseils donnerais-tu à ceux qui hésitent encore à voyager par l'intermédiaire de VoyagesPirates ?

De cliquer ! Je comprends que l’on puisse être sceptique en voyant s’afficher des tarifs hallucinant sur son fil Facebook ou Twitter. Mais il suffit de cliquer dessus pour voir qu’il ne s’agit pas d’une entourloupe de la part de VoyagesPirates, puisqu’ils renvoient principalement vers d’autres sites bien connus (d’agences de voyage, de compagnies aériennes…). Il n’y a donc pas plus de risque à commander un bon plan VoyagesPirates que d’aller directement sur ces sites. S’il y a un problème (par exemple, un changement de vol ou une annulation), il se règle directement avec la compagnie concernée, comme pour un achat classique. Il faut vraiment voir VoyagesPirates comme un bon pote qui vous file un tuyau : ce n’est pas auprès de lui que vous achetez, vous ne faites que suivre ses conseils avisés.


Pour tous ces voyages et sa fidélité à notre site, on se permet d'octroyer à Morgan le titre de Captain ! Même si on doit vous avouer qu'on est hyper jaloux de lui !