Insolite : un étudiant déclenche une fausse alerte à la bombe pour empêcher ses parents de le rejoindre en Bretagne !

Auteur du deal , 22. janv. 2019 11.50

Ahoy pirates, dans l'actualité du monde aérien, un fait-divers relayé par le site France Info ne manquera pas de faire réagir.

Un étudiant rennais placé en garde à vue sera convoqué devant le tribunal correctionnel au mois de mai pour avoir alerté la gendarmerie anonymement par téléphone, qu'une bombe était présente dans le vol EasyJet Lyon-Rennes du vendredi 18 janvier.

Cette alerte a contraint l'avion à faire demi-tour et a conduit à l'évacuation de ses 159 passagers. Ces derniers ont dû attendre plusieurs heures pour pouvoir embarquer dans un autre avion et rejoindre Rennes.

Après avoir constaté qu'il s'agissait d'une fausse alerte à la bombe, les autorités sont parvenues à identifier l'auteur de l'appel téléphonique.

En garde à vue, il a justifié son geste fou en expliquant qu'il ne voulait pas que ses parents, présents dans l'avion, le rejoignent en Bretagne, comme l'a indiqué le parquet de Rennes qui précise aussi que le jeune homme ''n’est pas atteint de troubles d’ordre psychologique et est totalement inconnu des services de police" et qu'il ne s'agissait pas d'un acte terroriste.

Rappelons que pour de tels actes le code pénal prévoit une amende importante et une peine de prison. L'étudiant risque 75 000 € d'amende et jusqu'à 5 ans de prison.
A ne pas imiter qu'elle qu'en soit la raison !